Comment se préparer pour aller en mer

Habillement : Pour ne pas défaillir quand la température baisse, chose qui arrive plus souvent qu’on ne le pense en mer, prévoyez un coupe-vent. Vous serez bien content de l’avoir lorsque le soleil se fera occulter par un gang de nuages impertinents, faisant brusquement plonger le thermomètre.

 

Et par précaution, parce que l’eau, ça mouille, pensez aussi à amener quelques vêtements de rechange. Rien de forcément coquet : un pantalon, un t-shirt, un pull, bref, de quoi éviter de trembler de froid si jamais vos habits se faisaient tremper par les embruns. Évidemment, il faut penser à les entreposer dans un endroit sec et étanche. Petite astuce : un sac de toile doublé en son intérieur d’un sac-poubelle peut très bien faire l’affaire.

 

S’hydrater et se nourrir : Apportez votre bouteille d’eau (1,5 L) et des en-cas ;

Barre tendre, sandwich, muffin, fruit, mélange de noix et fruits séchés, crudités et fromage, etc.

 

Comment éviter ou diminuer le mal de mer : Bien manger, on pense souvent qu’il vaut mieux avoir l’estomac vide pour éviter d’avoir mal au cœur et non il faut avoir l’estomac rempli et être bien hydraté. 

Évitez les endroits fermés (Cabine, toilettes).

 

Le Gingembre : la racine est aussi efficace pour prévenir et arrêter les nausées et les vomissements. Ses composants naturels agissent sur l’estomac pour réduire ses mouvements et calmer les haut-le-cœur.

Si aucun traitement ne fait disparaître totalement le mal de mer, certains médicaments atténuent les symptômes et permettent de réaliser une traversée ou une balade en mer sans trop de désagréments.